Agents territoriaux : quelle assurance prévoyance santé choisir ?

Accueil/Actualité/Agents territoriaux : quelle assurance prévoyance santé choisir ?

Les fonctionnaires territoriaux comme les employés travaillant dans le secteur privé sont indemnisés par la Caisse primaire lorsqu’ils engagent des dépenses pour se soigner. Elle leur verse également des revenus de remplacement au cas où ils devraient cesser de travailler pour des raisons de santé. Les agents territoriaux peuvent également bénéficier de la couverture labellisée souscrite par leur employeur pour indemniser les frais qui ne sont pas pris en charge par la CPAM.

À quoi sert une mutuelle fonctionnaire ?

La Sécurité sociale n’indemnise pas l’intégralité des dépenses de santé réalisées par les fonctionnaires territoriaux. Elle ne paie en effet que 70 % de ces frais, sur la base du remboursement qu’elle a mise en place. Tout montant excédentaire ou tout soin qui n’est pas conventionné est donc à la charge du patient, sauf s’il souscrit une assurance santé. C’est celle-ci qui l’indemnisera, en fonction des termes de son contrat.
Sa mutuelle remboursera par exemple les 18 euros forfaitaires qu’il devra payer en cas d’hospitalisation. Elle indemnisera également les dépassements d’honoraires pratiqués par les docteurs, de même que certains soins qui ne sont pas pris en charge, tels que certains vaccins, les thérapies à l’étranger, le recours à la médecine douce. Par ailleurs, il appartient à chaque assuré de moduler sa police en fonction de son état de santé et de celui de sa famille. Il choisira par exemple une meilleure couverture optique s’il doit changer régulièrement de lunettes ou encore une meilleure garantie orthodontie si ses enfants portent des appareils dentaires.
Pour être couverts de manière optimale tout en faisant des économies sur les cotisations le mieux est de souscrire une prévoyance pour les agents territoriaux . Ces mutuelles labellisées leur sont, en effet, spécialement dédiées, elles ont été négociées par leur employeur. Il est même fréquent que ce dernier paie une partie des cotisations.

Des indemnités journalières permettant à l’employé de maintenir un niveau de vie confortable

Un agent territorial en arrêt maladie percevra intégralement son traitement indiciaire pendant 3 mois. Celui-ci sera divisé par 2 les 9 mois suivants, mais il pourra toutefois maintenir son niveau de salaire s’il est couvert par une mutuelle, car elle lui versera un complément dont le montant s’élève parfois jusqu’à 45 % de son solde.
Comme il existe de nombreuses formules d’assurance, un agent territorial choisira la sienne en fonction des délais de paiement et des garanties proposées en option par chaque assureur. Il existe par exemple des contrats qui proposent le versement d’un capital à sa famille s’il décède accidentellement, la mise à disposition de services d’aides à domicile, un soutien psychologique, etc.

Par | 2018-06-29T17:52:04+00:00 juin 29th, 2018|Actualité|0 commentaire

Laisser un commentaire