Que faire en cas de piqûre d’insecte ?

Accueil/Guide Santé/Que faire en cas de piqûre d’insecte ?

Les piqûres d’insectes peuvent être dangereuses ou non selon le cas. Découvrez comment réagir en conséquence.

Bien évaluer la gravité de la situation

Une piqûre est moins rassurante quand on ne peut identifier l’insecte responsable. De plus, si l’incident a eu lieu dans une région humide ou tropicale, un risque d’utilisation d’un remède inadapté est à craindre.
La piqûre est aussi plus dangereuse lorsqu’elle est massive, car il y aura plus de venin dans le corps.
On parle aussi de piqûre risquée si elle atteint une partie sensible à savoir la gorge, le cou ou la bouche.
La situation est d’autant plus préoccupante lorsque la personne piquée a une réaction allergique à l’insecte. Dans ce cas, le bon geste consiste à appeler le SAMU 15 sans tarder. En l’absence de traitement, les allergies liées aux piqûres d’insectes peuvent causer la mort en quelques heures.
Vous devez également réagir immédiatement sur les autres cas en adoptant les premiers gestes de secours.

Premier geste de secours après une piqûre

Gonflements, rougeurs, irritations sévères, les effets des piqûres d’insectes sont instantanés. Cependant, l’état de la personne pourrait aussi évoluer et s’aggraver avec le temps. Voilà pourquoi vous devez limiter les risques grâce aux premiers gestes de secours.
Premièrement, déterminez si le sujet n’a pas de réaction allergique. Si c’est le cas, désinfectez la partie concernée avec de l’eau et du savon. S’il y a présence de dard, vous devez l’extraire en grattant dessus avec votre ongle. Évitez l’utilisation d’une pince à épiler. Cela risque d’introduire plus de venin dans votre corps. En cas d’enflure ou d’œdème, appliquez un glaçon sur la partie concernée afin de les diminuer.
Si la piqûre démange, ne grattez pas. En agissant ainsi, vous limitez tout risque d’infection.

Quel remède pour chaque piqûre d’insecte ?

Pour soulager les piqûres d’abeilles, après avoir retiré le dard, chauffez la partie pendant quelques secondes à l’aide d’une source de chaleur comme un briquet ou un ustensile « chaud » par exemple. Attention, il ne s’agit pas de brûler la zone. Vous pouvez aussi apaiser les maux en appliquant de la boue sur la peau.
En cas de piqûre d’araignée, désinfectez la partie concernée puis appliquez-y de la glace.
Pour les piqûres de fourmis, s’il s’agit d’une espèce moins dangereuse que la plupart des insectes venimeux, il suffit de désinfecter la région attaquée puis y appliquer un produit antihistaminique.
Si vous vous faites piquer par un aoûtat, privilégiez les soins à base de cortisone. Si c’était de la chenille, commencez par désinfecter la partie et y appliquer la pommade prescrite par votre médecin.

Si vous avez sous la main une crème antiseptique c’est l’idéal, et en cas de fortes démangeaisons un anti-allergène du type Zirtec peut s’avérer utile.

Par | 2017-05-19T18:00:19+00:00 mai 19th, 2017|Guide Santé|0 commentaire

Laisser un commentaire