Mal au dos : La sciatique en cause ?

Pour beaucoup de gens qui « travaillent dur », le mal de dos est un « mal du siècle » qui dure. La sciatique, son autre nom, se déclenche souvent quand le nerf sciatique est touché par une hernie discale. La sciatique se manifeste alors par une douleur dorsale basse pouvant irradier de la cuisse au pied en passant par le mollet.

Quels sont les symptômes d'une crise de sciatique ?

Douleur dorsale brusque et intense qui part des reins et se prolonge dans la jambe ou moins forte mais constante, plus forte en position assise, disparaissant presque en étant couché. La colonne vertébrale peut être raidie et on peut être empêché de se pencher. Toux et éternuement renforçent cette douleur dorsale ayant pu apparaître à l’occasion d’un levage de charge lourde ou à la suite d’une station assise prolongée et être ressentie comme une décharge électrique venant d’un nerf.

Qu’est-ce qu’une hernie discale ?

Elle est provoquée quand un disque intervertébral, disque faisant office d’amortisseur entre les vertèbres, est surcomprimé au niveau du noyau, au point de se fendre, ce qui provoque une hernie disclae L4L5 par exemple, un déplacement exerçant une pression à la racine d’un nerf sciatique.

La douleur dorsale est alors ressentie au niveau d’un des deux nerfs sciatiques rejoignant la colonne vertébrale au bas du dos, nerfs les plus gros de l’organisme et localisés à l’arrière des deux jambes. Cette douleur ne touche donc normalement que le côté gauche ou droit du corps et plus de la moitié du temps se résorbe en 6 ou 8 semaines avec une thérapie adaptée.

A condition aussi de penser aux gestes de prévention, en retournant au travail notamment, quand c’est possible : les gestes de manutention adaptés ou de limitation des stations prolongées, deviennent alors de précieux atouts contre un retour du mal séculaire !

Allez plus loin sur la sciatique en lisant cet article : 

Que faire en cas de sciatique ?

0 étoile(s) | 0 vote(s)
Votre avis nous intéresse
Sélectionnez de 1 à 5 étoiles