Comment vous pouvez vaincre la douleur dorsale ?

Le mal de dos, voici un sujet toujours d’actualité qui touche de plus en plus de personnes.

Selon une étude, environ 80% des Français souffrent, ont souffert ou auront mal au dos au cours de leur vie. Ces dernières années, ces syndromes affectent des individus de plus en plus tôt. Dès notre plus jeune âge les parents n’ont de cesse de répéter :

« Tiens-toi droit ! Assieds-toi correctement ! Redresse ton dos ! Lève la tête ! »

Autant d’expression qui montre que les muscles du dos se développent dès la naissance et vont même au-delà de la période de croissance pubertaire.

 Si les femmes sont les plus touchées par la douleur dorsale, les hommes ne sont pas épargnés pour autant.

  • une mauvaise position en voiture : être crispé et agrippé au volant.
  • au bureau : devant l’écran tension au niveau de la nuque, des épaules, des poignets et de la main.
  • en dormant : matelas inadapté, trop dur ou trop mou peut être un facteur d’une douleur dorsale.
  • une mauvaise position répétée lors de la manipulation de charges lourdes.
  • l’inactivité, sédentarité : le dos doit être en mouvement pour son propre renforcement.
  • des cartables trop lourds, le poids allant au-delà de la norme fixée par la circulaire ministérielle sont souvent une cause liée à la douleur dorsale.
  • lors de la grossesse : distension des muscles abdominaux.
  • une malformation d’origine génétique : gène défectueux.
  • une mauvaise hygiène de vie : surpoids ou carence alimentaire.
  • un stress chronique peut très bien provoquer une douleur dorsale.

Pour en savoir plus, nous avons détaillé ici les principaux types de maux du dos : 

Multiple et innombrable sont les causes d’une douleur dorsale.

Un fléau quand on sait que la douleur dorsale coute chaque année plus d’un milliard d’euros de médicaments à la France !

Alors comment se manifeste la douleur dorsale ?

Un coup de poignard soudain comme douleur dans le haut du dos, une brûlure sur un point précis au milieu des omoplates. Parfois au réveil avec le cou engourdi, après une journée de travail bien remplie avec la sensation de porter un poids de 100kg sur les épaules , une fatigue permanente, parfois perdure une douleur dans le bas du dos, etc

L’origine de la douleur dorsale est variée. Vous allez voir que tout au long de la journée le dos est grandement sollicité et cela du réveil au coucher. Vous vous réveillez et tout de suite vous sentez des douleurs dorsales qui se diffusent comme des courbatures. Il est fort possible que cela soit dû à votre literie. Le confort du matelas, sommier et même votre position pendant votre sommeil peut être mis en cause.

Viennent ensuite la douleur dorsale au saut du lit. La position est également importante ! Des mouvements brusques exécutés à la va vite peuvent entrainer un blocage lombaire douloureux. Vous vous dirigez vers la salle de bain, vous vous rendez malheureusement compte que le lavabo posé par vos soin n’a pas été placé une hauteur usuelle. En vous penchant face à votre miroir la douleur dorsale refait son apparition.

S’enchaîne le petit déjeuner. Mal assis et pressé par le temps, vous avalez sans vous préoccuper de votre position. Aussi vite, vous enfilez vos chaussures usées. Celles-ci ne remplissent plus leur rôle d’amortisseur de choc de la voute plantaire. Ce qui peut être très souvent un facteur important de la douleur dorsale.

En voiture, vous oubliez les bonnes habitudes pris au cours de conduite, vous vous affalez derrière le volant, la main négligemment posée sur la portière, dos courbé face au stress des embouteillages. Au bureau, votre chaise ou fauteuil mal réglé supporte cette position inconfortable pendant 8heures ! Imaginez un peu la douleur dorsale qui peut en ressortir. A ceci vient s’ajouter une mauvaise hygiène alimentaire, tenté par les plats alléchants de la cantine, ce qui, mine de rien favorise une prise de poids insidieuse. En rentrant chez vous, le soir votre posture est tout aussi mauvaise, avachi totalement passif plusieurs heures devant la télé ou l’écran de votre ordinateur, voici un autre vecteur de douleur dorsale souvent sous-estimé. Pour éviter la douleur dorsale autant de raisons de surveiller le maintien de votre colonne vertébrale. Celle-ci est la clé de voute de votre squelette, il faut donc en prendre soin !

Dans notre dossier "mal de dos" vous devriez consulter ces articles : 

5 étoile(s) | 1 vote(s)
Votre avis nous intéresse
Sélectionnez de 1 à 5 étoiles